La route de secours du Chambon est ouverte : le film

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×
NEWS - Aménagement - Route de secours - Isère(38) et Hautes-Alpes(05) - 1er décembre 2015 

Lundi 30 novembre dernier, nous avons parcouru et filmé la route de secours du Chambon, entre Le Bourg-d’Oisans (38) et La Grave (05), moins d’une semaine après son ouverture par le département de l’Isère. Si l’ouvrage est de qualité sur cette rive gauche raide et sinueuse du lac du Chambon, la circulation y est réglementée. La courtoisie et des comportements responsables des usagers seront les indispensables garanties à son bon fonctionnement, notamment cet hiver.

Depuis sept jours, une route de secours en rive gauche du lac du Chambon relie à nouveau les départements de l'Isère et des Hautes-Alpes. ©Sommets.info/MR76
Depuis le 24 novembre, une route de secours en rive gauche du lac du Chambon relie à nouveau les départements de l’Isère et des Hautes-Alpes. Elle remplace la RD1091, fermée en rive droite depuis le 10 avril suite à l’effondrement de la montagne, pour une durée encore indéterminée. ©Sommets.info/MR76

En rive gauche du lac du Chambon, la route de secours qui remplace la RD 1091, fermée en rive droite depuis le 10 avril dernier, est ouverte depuis une semaine. La Haute-Romanche, ses communes de La Grave et de Villar-d’Arêne, et à l’amont le col du Lautaret, sont donc à nouveau accessibles depuis le bassin grenoblois par Le Bourg-d’Oisans. À double sens, cette route de secours permet aux Hauts-Alpins du secteur de rallier l’Isère avec un délai supplémentaire d’un quart d’heure environ par rapport au temps habituellement requis via la RD1091. Néanmoins, une forte affluence touristique ou d’importants aléas météo comme une tempête de neige augmenteraient considérablement ce délai. Enfin, seuls les véhicules de moins de 3,5 tonnes, de moins de 8 mètres de long et peu larges sont autorisés à emprunter cette nouvelle artère. Les véhicules de plus de 3,5 tonnes, de plus de 8 mètres de long, les véhicules avec remorque, les autocars et les camping-cars sont interdits, même si des dérogations pour ceux de moins de 8 mètres et d’un tonnage compris entre 3,5 et 19 tonnes sont envisagées pour des déplacements très locaux.

Appel à la courtoisie et à la responsabilité

Actuellement, une lourde chicane en béton installée sur la RD1091 à l’aval du hameau des Fréaux empêche le passage des véhicules trop longs ou trop larges. Sinueuse, aux nombreux virages courts et parfois étroite – deux zones d’alternat de 100 et 400 mètres ponctuent les 5,3 kilomètres du tracé – cette route de secours impose une conduite tranquille : il sera difficile, ou dangereux, d’évoluer ici au-delà des 30 km/h, d’autant plus que le dispositif de circulation alternée n’est pas permanent et pourrait mener au choc frontal de deux véhicules. Lundi dernier, 30 novembre, la circulation était peu dense et les feux de signalisation n’étaient pas activés pour l’alternance sur la plus longue des deux sections concernées. Le département de l’Isère appelle « à la courtoisie et à des comportements responsables des usagers, afin de garantir le bon fonctionnement de cette route ». Cet hiver, en cas de forte chute de neige, les équipements spéciaux seront obligatoires même si un service de déneigement est prévu.

Parcourir par beau temps cette route de secours ne nous a guère laissé de doutes : si l’avoir construite et ouverte avant l’hiver apparaît comme une vraie performance, il ne faut effectivement pas s’attendre à pouvoir emprunter sereinement cet itinéraire par de trop fortes chutes de neige, tout comme lors des périodes de forte affluence touristique, ou à s’en sortir sans incident en cas de non respect des consignes de sécurité ou de la signalisation.

Par conséquent, la nécessité de percer un nouveau tunnel en rive droite afin de réhabiliter la RD1091 continue de s’imposer au département de l’Isère et aux services de l’État : vies sociales et économiques de la Haute-Romanche, et plus loin de parties de l’Isère et des Hautes-Alpes, en dépendent. La livraison de cet ouvrage pérenne reste toujours espérée pour le mois de décembre 2016.

La vidéo de notre parcours du 30 novembre

©Sommets.info

Laisser un commentaire