Rochers de Presles (905 m) – Voie des Buis

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×
Topo ESCALADE - Grande voie - Massif du Vercors (Isère)
Selon parcours de l'itinéraire le 18 mai 2015
Par Manu Rivaud
La voie des Buis et le secteur homonyme  ©Sommets.info/MR76
La voie des Buis et le secteur homonyme
©Sommets.info/MR76

Première voie ouverte dans ces rochers du Vercors qui en comptent aujourd’hui plus de 300, la voie des Buis doit être parcourue pour l’histoire, pour la beauté de son escalade en dièdres et fissures ou encore pour découvrir le site de Presles et son style. A croire que ceux-ci furent rébarbatifs aux pionniers, puisque ce n’est que 13 années plus tard qu’un second itinéraire sera ouvert en ces lieux, un peu plus loin vers l’est, par Bernard Conod et Jean-Paul Clere, en mai 1966… Équipée aujourd’hui selon les standards de Presles des années 1990, la voie des Buis est toujours très parcourue car techniquement des plus accessibles. La patine est bien présente mais peu gênante tant les bonnes prises sont légion dans la voie. Belles envolées, oppositions et ramonages sont au programme.

Les falaises de Presles, vues depuis les rochers du Bournillon. Des Nugues au Pas du Ranc, les rochers s’étendent sur près de 5 km. Les grandes voies d’escalade s’y répartissent en dix secteurs. ©Sommets.info/MR76

1ère ascension : Marc Pourtier et Bernard Taillefer, le 1er février 1953.

Orientation : sud.

Hauteur : 250 m.

Cotation globale : D+

Difficulté technique max. / obligatoire : 5c / 5b.

Horaires : approche 30 min. 3 à 6 h dans la voie, retour paisible 30 min.

Equipement : E2. Quelques vieux pitons datant de l’ouverture côtoient le rééquipement des longueurs et relais sur goujons de 12 mm et plaquettes « Fixe », réalisé par Eric Loubié en 1991. Les points sont parfois espacés dans les longueurs, à la vue des critères actuels de l’équipement… Les relais sont équipés mais non chainés et non équipés pour le rappel dans la voie, le dernier relais se fait sur arbre à la sortie.

Matériel : 12 dégaines dont des longues, sangles (relais, protection sur les buis). Quelques coinceurs de type Stoppers® moyens, Camalots® 0.75, 1 et 2 pourront diminuer l’engagement dans certaines longueurs.

Course

Point de départ : parkings obligatoires sur le plateau de Presles le long de la D 292.

Approche : du parking sur le plateau de Presles, poursuivre à pied sur la D 292 en descente et rapidement après la première épingle, prendre à gauche un sentier raide qui conduit au virage de la route en aval. Continuer par la route sur deux centaines de mètres et emprunter à nouveau un sentier marqué sur la gauche, qui descend vers la base des falaises. Au niveau d’un pierrier il se dédouble, prendre la branche de gauche ascendante. Parvenir à l’aplomb du pilier Beatrix qui marque nettement le changement d’orientation de la falaise, d’ouest à sud. Poursuivre à niveau sur une trentaine de mètres et prendre à gauche une petite sente menant au pied de la falaise (cairn). Suivre les rochers à droite sur quelques mètres et trouver la rampe d’attaque caractéristique du départ de la voie, en oblique de droite à gauche. Le nom de la voie est inscrit en bleu.

L1 : 4b. Un pas suit les premiers gradins, puis via la rampe jusqu’à traverser à l’horizontal et venir buter au pied d’un dièdre évident (Buis marqué en bleu au pied), 40 m. Dans la rampe peu équipée, ne pas hésiter à se protéger sur les deux genévriers en place. On laissera dans la traversée un relais (R1 de Dame de cœur et RO d’Échec et mat).

L2 : 4c/5a. Dièdre assez raide sur bonnes prises, équipement aéré. Relais confortable à la sortie à gauche (option 1, R2 de la voie Kit ou double, 25 m.) ou continuer à droite en traversée facile sur quelques mètres pour faire relais au véritable aplomb de la troisième longueur des Buis (option 2, 30 m.).

L3 : 5c. Premier passage clé de la voie via un beau dièdre raide à bonnes prises, assez soutenu, 35 m.

L4 : 4b. 1 pas au-dessus du relais, puis en traversée vers la gauche rejoindre la vire médiane. Traverser sur la vire à gauche, en laissant à droite un premier dièdre fissuré et barré d’un surplomb (4ème longueur de Kit ou double, deux spits équipés de maillons rapides témoignent de réchappes évidentes). En franchissant quelques buis imposants sur la vire, on parvient au pied d’un dièdre plus accueillant que le précédent (Buis marqué en bleu au pied), relais. 20 m.

L5 : 5c. Encore un beau dièdre à bonnes prises avec un seul pas plus difficile au deux-tiers. Relais à gauche à la sortie, confortable. 25 m.

L6 : 5c. Deuxième longueur clé. Gradins, dalle fissurée (coinceur utile) puis dièdre et cheminée à renfougne sur 35 mètres se succèdent. Relais à droite après un rétablissement.

L7 : 5a. Grande longueur plus difficile sur sa première moitié, où l’on pourra préférer grimper plus à droite que directement. Relais sur un promontoire très confortable avec de bons sièges en pierres. Une sangle utile dans la seconde partie. 40 m. C’est le moment de contempler le paysage.

L8 : 4b. Longueur de sortie, seulement quelques points. Emprunter le grand couloir oblique à main droite et encombré de buis. Il vient buter sur un dièdre qui se redresse à gauche d’un pilier raide, et dont on grimpe la dalle du flanc gauche plutôt vers la gauche, jusqu’à rejoindre une zone de rochers et de branches instables. Franchir cette zone instable – corde tendue à 50 m. – et faire relais au sommet sur un pin solide.

Descente : du sommet de la voie rejoindre une sente en forêt qui mène rapidement à un sentier plus marqué que l’on emprunte, d’abord vers l’est, puis vers le nord-ouest. Au niveau d’une clairière, il s’élargit en piste et reconduit à la route sur le plateau.

Pratique

Accès routier : via la D1532 et Saint-Pierre-de-Chérennes ou Pont-en-Royans, en 1 h depuis Grenoble, 1 h 45 à 3 h depuis Valence et Lyon.

Refuges à proximité : Gîte Le Gazon (04 76 36 10 93), gîte les Arnaux (04 76 36 07 93), gîte Entre Ciel et Pierres au Charmeil (04 76 36 09 45), auberge de Presles Chez Ezio (04 76 36 04 75).

Topos – Carte IGN : Les plus belles voies de Presles, par Philippe Brass (éditions Oros 2005), 15 €. – Escalades à Presles, par Dominique Duhaut (éditions Promo Grimpe 2013), 15,20 € – IGN Top 25 3136 ET, Combe Laval.

Secours : 112.

©Sommets.info/MR76

Laisser un commentaire