Quatre Piolets d’or pour quatre ascensions de puristes (Piolets d’or 2016 #2)

REPORTAGE - Alpinisme et Himalayisme - Piolets d'or 2016 
Le 2 mai 2016 - Par Manu Rivaud

Quatre ascensions d’exception, réalisées en 2015, ont été récompensées lors des cérémonies des Piolets d’or 2016, organisés du 14 au 17 avril derniers à la Grave (Hautes-Alpes) dans une ambiance positive et passionnée. Ces quatre réussites, toutes exemplaires de par leurs dimensions sportive, éthique et humaine, avaient été soigneusement sélectionnées par un jury international de 9 figures de l’alpinisme parmi une liste de 52 réalisations accomplies sur l’ensemble des montagnes du monde l’an dernier. Pas de hiérarchie finale parmi ces quatre réalisations, pas d’élection de « la plus belle ascension de l’année écoulée » : chacune des quatre cordées sélectionnées reçoit un trophée. Le bon vieux « Piolet d’or » unique, si âprement controversé depuis sa création, semble avoir vécu ; l’ère des « Piolets d’or », au pluriel, est clairement revendiquée. Deuxième partie de notre reportage aux Piolets d’or 2016, à la Grave.

Les auteurs des ascensions nominées cette année, posant avec Andy Parkin (au centre), l'auteur des trophées. De gauche à droite, Diego Simari, Jérôme Sullivan, Lise Billon, Antoine Moineville, Nikita Balabanov, Mikhail Fomin, Manu Pellissier, Hayden Kennedy, Paul Ramsden et Mick Fowler. ©Piotr Drożdż - Presse Piolets d'Or 2016.
Les auteurs des ascensions honorées cette année, posant avec Andy Parkin (au centre), l’auteur des trophées. De gauche à droite, Diego Simari, Jérôme Sullivan, Lise Billon, Antoine Moineville, Nikita Balabanov, Mikhail Fomin, Manu Pellissier, Hayden Kennedy, Paul Ramsden et Mick Fowler. ©Piotr Drożdż – Presse Piolets d’Or 2016.

Continuer la lecture de Quatre Piolets d’or pour quatre ascensions de puristes (Piolets d’or 2016 #2)

Voytek Kurtyka, l’hommage de La Grave (Piolets d’Or 2016 #1)

REPORTAGE - Alpinisme et Himalayisme - Piolets d'Or 2016
Le 29 avril 2016 - Par Manu Rivaud

Voytek Kurtyka, exceptionnel alpiniste polonais des années 1970 et 1980, 68 ans aujourd’hui, a reçu lors des Piolets d’Or 2016, le 16 avril dernier à La Grave (Hautes-Alpes), le Prix Walter Bonatti, ou Piolet d’Or « carrière ». Il est le 8ème à recevoir ce prix qui honore la carrière alpine d’une figure incontournable de l’alpinisme, après les Italiens Walter Bonatti et Reinhold Messner, le Britannique Doug Scott, le Français Robert Paragot, l’Autrichien Kurt Diemberger, l’Américain John Roskelley et le Britannique Chris Bonington. Ce premier volet de notre reportage à La Grave est consacré à Voytek Kurtyka et à 11 de ses ascensions majeures.

Voytek Kurtyka, à La Grave le 16 avril dernier. ©Sommets.info/MR76
Voytek Kurtyka, à La Grave le 16 avril dernier. ©Sommets.info/MR76

Continuer la lecture de Voytek Kurtyka, l’hommage de La Grave (Piolets d’Or 2016 #1)

1ère hivernale du Nanga Parbat : une belle pièce d’himalayisme

FOCUS – Himalayisme – Pakistan – Le 8 avril 2016 
Par Manu Rivaud

Cet hiver, cinq expéditions visaient la première ascension hivernale du Nanga Parbat (8125 m, Pakistan). Après plus d’un mois sur place et les abandons de trois d’entre elles, les deux expéditions les plus tenaces ont fini par s’associer et par réussir cette première, par la voie Kinshofer sur le versant Diamir de la montagne. Le 26 février dernier en milieu d’après-midi, le Pakistanais Muhammad Ali ‘Satpara’, l’Espagnol Alex Txikon et l’Italien Simone Moro atteignaient le sommet du Nanga Parbat, au bout de cinq jours d’ascension et deux mois d’expé. Des 14 8000 de l’Himalaya, seul le K2 (8611 m, Pakistan/Chine) reste désormais à gravir en hiver.

Muhammad Ali 'Satpara' (à gauche) et Alex Txikon, photographiés par Simone Moro, au sommet du Nanga Parbat le 26 février. Il est 15h40. ©Alex Txikon, courtoisie pour sommets.info
Muhammad Ali ‘Satpara’ (à gauche) et Alex Txikon, photographiés par Simone Moro, au sommet du Nanga Parbat le 26 février. Il est 15h40. ©Alex Txikon, courtoisie pour Sommets.info

Continuer la lecture de 1ère hivernale du Nanga Parbat : une belle pièce d’himalayisme

Everest 1963, arête ouest, l’exceptionnel récit de Tom Hornbein

NEWS - Livre - Himalayisme 
Le 18 mars 2016 Par Manu Rivaud

La première ascension américaine de l’Everest est venue 10 ans après la première mondiale d’Hillary et Norgay. L’expédition a eu un retentissement particulier : les Américains sont non seulement parvenus à réussir la seconde répétition de l’itinéraire original, mais aussi à ouvrir une nouvelle voie bien plus difficile le long de l’arête ouest et en face nord… Thomas Hornbein, summiter le 22 mai 1963 via ce nouvel itinéraire avec Willi Unsoeld, a magnifiquement conté cette expédition dès 1965 aux Etats-Unis. La première édition française de ce récit incontournable est parue l’automne dernier aux éditions du Mont-Blanc. 

Couv-Everest-larête-Ouest-copie-e1442658182718-500x0-c-default - copie

Continuer la lecture de Everest 1963, arête ouest, l’exceptionnel récit de Tom Hornbein

L’alpinisme ? La réponse magistrale de « 100 Alpinistes »

NEWS - Livre - Alpinisme - Le 9 décembre 2015 
Par Manu Rivaud

100 portraits d’alpinistes célèbres, esquissés par 100 auteurs et rassemblés au sein d’un même ouvrage, tel est le dernier né des éditions Guérin de Chamonix. Premier du genre collectif dans la maison des livres rouges, l’ouvrage ambitionne d’écrire l’histoire de l’alpinisme, du Siècle des Lumières à aujourd’hui, à travers des descriptions, parfois très intimes, de personnages qui l’ont faite par l’envergure de leurs parcours en montagne. D’Horace-Bénédict de Saussure, naturaliste genevois du 18ème siècle, à l’Américain Tommy Caldwell, prodige moderne de l’escalade libre, on découvre les valeurs et caractères de 100 personnalités internationales de l’alpinisme, mais aussi plus de 200 ans de mobiles, d’ambitions, de joies et de peines intemporels. L’alpinisme est mis à nu.

Édité pour les 20 ans des éditions Guérin, 100 Alpinistes pèse lourd... Sur la balance, l'ouvrage frise les 4 kg sans le coffret. ©Sommets.info/MR76
Édité pour les 20 ans des éditions Guérin, 100 Alpinistes pèse lourd… Sur la balance, l’ouvrage frise les 4 kg sans le coffret. ©Sommets.info/MR76

Continuer la lecture de L’alpinisme ? La réponse magistrale de « 100 Alpinistes »

Dhaulagiri, Annapurna, Nuptse, Latok 1, rêves intacts

NEWS - Himalayisme - Népal et Pakistan - 24 novembre 2015 
Par Manu Rivaud et François Carrel

Ils nous ont fait rêver cet été et jusqu’à l’automne… Nous avions partagé avec vous dès le mois de juillet l’excitation du départ de quatre expéditions ambitieuses en Himalaya, menées par de grands alpinistes : au Népal, Yannick Graziani et Patrick Wagnon partaient pour le pilier sud-ouest du Dhaulagiri (8167 m), le Groupe militaire de haute montagne français (GMHM) pour l’éperon des Japonais en face sud de l’Annapurna (8091 m), les cordées Ueli Steck/Colin Haley et Hélias Millerioux/Benjamin Guigonnet  pour les faces sud du Nuptse est (7804 m) et ouest (7772 m). Enfin au Pakistan, les frères Thomas et Alexander Huber visaient la face nord du Latok 1 (7145 m). Ces expéditions, menées en style alpin et représentatives du haut niveau moderne en Himalaya, avaient toutes en commun la technicité et la hauteur des parois convoitées,  de 2200 à 2700 mètres. Toutes les quatre ont échoué : l’acclimatation à l’altitude, les conditions météo et de terrain ont dicté leurs lois.

Patrick_20151012_2867
Expé Dhaulagiri, 12 octobre, altitude 6600 m : Yannick Graziani à la descente en rappel lors de la retraite, après la chute de neige qui mit fin à leur tentative à plus de 7100m. Près des lacs, en bas à gauche, le camp de base avancé de la cordée. ©Patrick Wagnon, courtoisie pour Sommets.info.

Continuer la lecture de Dhaulagiri, Annapurna, Nuptse, Latok 1, rêves intacts

« Himalaya – Les tribulations de Mick et Vic » : What do you mean ?

NEWS - Livre - Himalayisme - Le 15 octobre 2015 
Par Manu Rivaud

Les Britanniques Mick Fowler, 59 ans, et Victor Saunders, 65, font partie des figures mondiales alpines, depuis 30 ans. Inusables grimpeurs de hautes montagnes – ils repartent ensemble en expé l’an prochain – leurs aventures en Himalaya ont été bien souvent accomplies au plus haut niveau technique et d’engagement. Dans ce recueil de récits déjà parus dans la littérature alpine anglaise, mais cette fois traduits et rassemblés pour les francophones, ils racontent à deux mains trois de leurs aventures au Pakistan : leur échec cuisant au Bojohagur (7329 m) en 1984, leur superbe ascension du Golden Pillar au Spantik (7028 m) en 1987, et enfin leur tentative à l’Ultar (7388 m), en 1991. Sans héroïsme, armés de l’humour typique, Fowler et Saunders prennent plaisir à souligner les absurdités de leurs entreprises pour en révéler toute l’importance : une vraie bouffée d’oxygène, des réponses au pourquoi.

Books Les tribulations de Mick et Vic

Continuer la lecture de « Himalaya – Les tribulations de Mick et Vic » : What do you mean ?

« We, Sherpa people, have a great respect for that mountain… »

NEWS - Himalayisme - Cinéma de montagne - Le 9 octobre 2015. 
Par François Carrel

La pépite du jour : la bande annonce du film « Sherpa »…

Continuer la lecture de « We, Sherpa people, have a great respect for that mountain… »

Nuptse et Nangpai : les belles ambitions himalayennes de jeunes guides français

NEWS - Himalayisme - Népal - massif du Khumbu et du Cho Oyu 
Le 29 septembre 2015 - Par Manu Rivaud

Cet automne au Népal, tandis que le GMHM est à l’Annapurna (8091 m) et la  cordée Graziani/Wagnon au Dhaulagiri (8167 m), deux autres équipes de guides français envisagent d’ouvrir des voies nouvelles en face sud du Nuptse (7861 m) et en face sud-ouest du Nangpai Gosum II (7296 m). Deux défis à la pointe du style alpin en Himalaya.

Le Nangpai Gosum II (7296 m, Népal) et sa face sud-ouest, objectif de Maynadier, Labbre, Detrie et Dusserre.
Le Nangpai Gosum II (7296 m, Népal) et sa face sud-ouest.

Continuer la lecture de Nuptse et Nangpai : les belles ambitions himalayennes de jeunes guides français

« Meru », la sensation américaine

NEWS – Himalayisme - Cinéma de montagneLe 25 septembre 2015. 
Par Manu Rivaud

Sans doute aux antipodes du récent Everest de Baltasar Kormákur, Meru, des alpinistes et cinéastes américains Jimmy Chin, Renan Ozturk et Chai Vasarhelyi, fera son entrée sur les écrans français le 16 novembre prochain, lors du festival Montagnes en Scène 2015. L’occasion de plonger réellement au cœur d’une ascension menée en 2011 par une cordée de trois alpinistes talentueux sur un sommet emblématique indien, le Meru, mais aussi celle de mieux comprendre ce qui peut animer ou tourmenter une telle entreprise. 

Meru Continuer la lecture de « Meru », la sensation américaine

« Nous partons… »

NEWS - Himalayisme - Faces sud de l'Annapurna et du Dhaulagiri  
22 septembre 2015 (mis à jour le 30 septembre 2015, après précisions de Y.Graziani) Par François Carrel

Parmi les expéditions françaises engagées cet automne en Himalaya, deux, en particulier, retiennent l’attention. Toutes deux sont des tentatives de gravir des sommets de plus de 8000 mètres au Népal, mais en style alpin et par leurs faces sud, souvent les plus difficiles et redoutables en Himalaya. Le Groupe militaire de haute montagne (GMHM) vise le pilier japonais en face sud de l’Annapurna (8091 m), Yannick Graziani et Patrick Wagnon se préparent à tenter le pilier sud-ouest du Dhaulagiri (8167 m).

Yannick Graziani de retour du K2, Baltoro 2008. Photo F.Carrel

Continuer la lecture de « Nous partons… »

Latok I : les frères Huber au pied du mythe

NEWS - Himalayisme - Pakistan - 10 juillet 2015
Par Manu Rivaud

Mardi 23 juin dernier, les frères allemands Thomas et Alexander Huber ont quitté Skardu au Baltistan en direction du camp de base du Latok I (7 145 m, Karakoram, Pakistan). Notamment en compagnie du Suisse Dani Arnold, récent détenteur du record d’ascension de la face nord du Cervin en 1h46, et de l’Autrichien Mario Walder, ils projettent d’ouvrir une nouvelle voie dans le versant nord raide et haut de 2500 mètres, ou d’achever l’ascension de l’arête nord, un problème himalayen toujours irrésolu.

La construction du mythe

Le Latok I ou Latok central fait partie de ces sommets himalayens de plus de 7000 mètres aux versants gigantesques et tous très raides. De tous les côtés, c’est au minimum 2000 mètres de dénivelé à gravir parmi glaciers suspendus, piliers et murs rocheux, couloirs de neige et de glace, pour parvenir au sommet.

Continuer la lecture de Latok I : les frères Huber au pied du mythe