Deux Alpes, une avalanche de questions

ENQUÊTE - Avalanche des Deux Alpes - Massif de l'Oisans (Isère)
Le 19 février 2016 - Par Manu Rivaud et François Carrel

L’avalanche mortelle survenue le 13 janvier dernier sur une piste fermée de la station iséroise des Deux Alpes a suscité une vague d’émotion dans tout le pays. Émotion légitime : l’accident est hors norme, d’une part parce que deux des trois victimes sont des lycéens mineurs encadrés par leur professeur de sport, d’autre part parce qu’elles évoluaient au moment de l’accident sur un itinéraire certes fermé mais situé au cœur même du domaine skiable. L’enquête judiciaire suit son cours, en toute discrétion, afin de tenter d’établir les responsabilités potentielles, du professeur au maire de la commune en passant par la station ou l’Éducation nationale. Un mois après, nous avons simplement réuni les éléments aujourd’hui connus sur l’accident et sur cette avalanche, photos du terrain à l’appui, et les interrogations qu’ils continuent de susciter, notamment sur la place du hors-piste et l’efficacité de la prévention du risque d’avalanche aux Deux Alpes comme dans l’ensemble des stations de sports d’hiver françaises.

L' avalanche survenue aux Deux Alpes le 13 janvier dans l'après-midi, dans le secteur de la piste noire Bellecombes 6, a laissé des traces longtemps visibles. Ici la partie amont de l'avalanche, le 29 janvier. ©Sommets.info/MR76
L’ avalanche survenue aux Deux Alpes le 13 janvier dans l’après-midi, dans le secteur de la piste noire Bellecombes 6, a laissé des traces longtemps visibles. Ici la partie amont de l’avalanche, le 29 janvier. ©Sommets.info/MR76

Continuer la lecture de Deux Alpes, une avalanche de questions

10 ans sans Pierre Chapoutot

PERSONNALITÉ - Alpinisme - Le 15 février 2016 
Par Rodolphe Popier

Le 20 janvier 2006 disparaissait Pierre Chapoutot, alias « Chaps ». Pris dans une avalanche lors d’une randonnée à ski avec un couple d’amis au Creux de Lachat en Lauzière (Savoie), les sauveteurs ne purent le dégager qu’une heure plus tard. Le Chaps, pourtant encore en vie (une fois n’est pas coutume, il avait déjà passé 2 heures sous une avalanche avec sa femme dans le Beaufortain en 1980…), devait lâcher son dernier souffle lors de son transfert en hélicoptère vers Grenoble. Il avait 66 ans. Quelques jours plus tard, plus de 500 personnes étaient venues rendre un dernier hommage à Albertville à cet alpiniste amateur éclairé, ouvreur passionné de grandes voies rocheuses d’envergure dans le massif des Écrins, écrivain, penseur et agitateur d’idées…

Pierre Chapoutot décryptant les grandes voies d'escalade de la Dibona, depuis le refuge homonyme. Photo Jean-Louis Rol, courtoisie pour Sommets.info
Pierre Chapoutot décryptant les grandes voies d’escalade de la Dibona (3130 m, Oisans) depuis le refuge du Soreiller, en juillet 1998. © Jean-Louis Rol, courtoisie pour Sommets.info

 

Continuer la lecture de 10 ans sans Pierre Chapoutot

Quelles suites à l’avalanche de Valfréjus et ses 6 morts ?

ENQUÊTE - Avalanche du col du Petit Argentier – Vallée de Maurienne (Savoie) - le 2 février 2016 
Par François Carrel

L’avalanche du col de Petit Argentier du 18 janvier dernier, tout près de la station de Valfréjus, a tué 6 légionnaires. L’incompréhension et la colère dominent parmi les professionnels de la montagne de Maurienne : « C’était suicidaire« , tranche l’un d’eux. « Par ces conditions, avec un groupe aussi imposant, n’aurait-il pas été plus prudent de trouver un itinéraire moins exposé ? », interroge un guide. La justice va devoir se prononcer sur l’existence de fautes éventuelles de l’encadrement militaire du groupe, tandis qu’une enquête interne à l’armée de terre devrait décrypter les éventuels dysfonctionnements dans la chaîne de commandement, en montagne, au sein des troupes alpines. L’armée saura-t-elle tirer les leçons de ce drame et prendre les mesures indispensables pour qu’il ne se reproduise pas ?

Continuer la lecture de Quelles suites à l’avalanche de Valfréjus et ses 6 morts ?

Les nouvelles fines lames de la FFME

NEWS - ALPINISME – Équipes nationales FFME – Le 2 février 2016 
Par Manu Rivaud

Ce dernier week-end de janvier à Grenoble, la Fédération française de la montagne et de l’escalade (FFME) a choisi les nouveaux membres de ses équipes nationales d’alpinisme féminine (ENAF) et masculine (ENAM). Six filles et six garçons ont été retenus à l’issue de trois jours d’épreuves exigeantes sur le terrain. Trois années de formation et de stages en montagne, tremplins vers des pratiques de haut niveau, attendent ces jeunes âgés de 23 à 29 ans.

La voie à gravir en chaussons d'escalade par les filles, un 7b progressif et très technique dans le haut. L'épreuve en chaussons des garcons s'est déroulée dans la zone déversante qui se découpe à l'arrière. ©Sommets.info/MR76
Les épreuves d’escalade se sont déroulées le deuxième jour des sélections, sur la falaise des Vouillants, à Fontaine. Dans des températures allant de 6 à 8°C, les filles devaient gravir en chaussons d’escalade une voie évaluée à 7b, progressive et très technique dans le haut. L’épreuve en chaussons des garcons s’est déroulée dans la zone déversante qui se découpe à l’arrière (niveau 7c+). ©Sommets.info/MR76

Continuer la lecture de Les nouvelles fines lames de la FFME